Lundi 29 novembre 2021

Nenuphar prépare des parcs éoliens offshore flottants

Eolien | 11 réactions

par Baptiste Roux Dit Riche | Cleantech Republic | 10.03.09

corps_nenuphar_090310En proie à des complications sur la terre ferme (querelles esthétiques, saturation des emplacements…), le marché du grand éolien pourrait s’orienter massivement vers les mers et océans dans les prochaines années. Partisan de cette nouvelle donne, la société lilloise Nenuphar propose une solution de parcs éoliens offshore flottants.

Son innovation cleantech permet de s’affranchir des contraintes des profondeurs d’eau, d’optimiser la robustesse des installations et surtout de réduire les coûts. Un défi conséquent sur un marché qui promet beaucoup.

Une technologie novatrice

« Si on veut aller en mer pour produire de l’électricité, autant flotter. C’est ce qui dérange le moins les pêcheurs, la faune, la flore et les plaisanciers et en plus le vent est de meilleure qualité. Et puis l’homme sait le faire depuis des siècles ». C’est certain, il y a du bon sens dans les propos de Charles Smadja, co-fondateur de Nenuphar. Son projet n’en manque pas non plus : remplacer les éoliennes offshore bétonnées dans les sols marins par des réseaux d’éoliennes flottantes. De quoi engendrer une réduction conséquente des coûts d’investissement et d’exploitation des parcs, tout en facilitant leur déploiement. Le système lillois pourrait ainsi permettre des implantations sur des profondeurs de 20 à 200 mètres, contre 15 à 30 actuellement. « Là où les autres s’arrêtent, Nenuphar commence ».

Pour tenir son défi, Charles Smadja et ses partenaires (grands centres universitaires, sociétés du pétrole et du gaz…) planchent sur un concept qui joue la carte de l’innovation à tous les étages. D’abord avec une caractéristique majeure : sa verticalité. « Sur un bateau, le centre de gravité est toujours le plus bas possible. On s’en est inspiré pour choisir une éolienne avec un centre de gravité bas et donc une meilleure flottaison », explique Charles Smadja. Autre originalité du concept signé Nenuphar, sa pale monobloc, c’est à dire composée d’un unique morceau de composite, afin de renforcer sa résistance. Dernier atout, un système qui permet d’optimiser le fonctionnement de la machine, quelle que soit la vitesse de vent.

Une éolienne qui flotte donc, mais qui ne coule pas, grâce à un système breveté de flotteurs façon « bouée-crayon ». Une technologie qui a déjà fait ses preuves dans le domaine du pétrole, et qui est ici utilisé dans une toute nouvelle approche. Le procédé lillois propose en effet de mettre en mer un réseaude flotteurs, et non pas des machines dissociées. Le parc éolien se composerait ainsi d’une grappe d’éoliennes reliées entre elles. Des ancrages périphériques assurant la fixation de l’ensemble.

Montrer ses atouts pour conquérir un marché d’avenir

corps_charlessmadjasmall_090310

Charles Smadja, co-fondateur de Nenuphar : « On a fait le calcul qu'il valait mieux proposer des petites machines très fiables. De façon à réduire les coûts de maintenance. »

Sur un marché naissant, Nenuphar entend bien faire jouer les qualités de sa solution maison. Comme souvent, le premier argument est financier. Son produit pourrait représenter des gains d’investissement et d’exploitation de 30% par rapport à la concurrence. Pour tenir ces chiffres, la PME lilloise s’appuie sur des machines plus petites et plus robustes, même si moins puissantes (600-700 KW contre 2 ou 3 MW pour ses concurrents). « Nous avons fait le calcul qu’il valait mieux proposer des petites machines très fiables. De façon à réduire les coûts de maintenance. »

Lancé en juin 2006 par Charles Smadja et Frédéric Silvert, deux associés déjà co-fondateurs du bureau d’étude « Vents du Nord », Nenuphar espère rentrer sur le marché de l’éolien offshore en 2011. La société fournira alors sa solution à des développeurs ou des exploitants de projets éoliens (opérateurs…). D’ici là, le système devra faire ses preuves. « Nous avons terminé les études de faisabilité, cela a pris deux ans. Nous allons réaliser en 2009 un prototype au quart d’échelle, soit environ 10 mètres de haut. Il sera d’abord testé sur terre avant d’être mis en mer », explique Charles Smadja, qui compte  séduire des clients dans les zones les plus adaptés à ce type d’installations comme l’Espagne, le Portugal, l’Italie ou la France.

Nenuphar table sur un chiffre d’affaire de près de 100 millions d’euros d’ici à cinq ans. L’effectif de l’entreprise nordiste pourrait lui s’ouvrir à une trentaine de personnes. Certainement pas de trop, pour affronter les vents mauvais de la concurrence.

Le projet breton Winflo également dans la course

C’est l’un des projets les plus attendus en France en matière d’éolien offshore. Winflo (Wind turbine with INnovative design for Floating Lightweight Offshore) est porté par un consortium formé par Nass&Wind, DCNS, SAIPEM, In Vivo, l’IFREMER et l’ENSIETA. Il consiste à la réalisation d’un nouveau concept d’éolienne flottante pour des fonds d’une profondeur de 50 à 150 mètres. L’innovation se compose d’un flotteur innovant de type semi-submersible, d’une éolienne légère dotée d’un rotor tripale et d’un dispositif d’ancrage caténaire adapté à tout type de sol. Winflo prévoit également un concept de maintenance par internet inspiré du naval militaire. En 2011, un démonstrateur d’une puissance de 2 à 3 MW sera placé dans les eaux bretonnes pour un test grandeur nature pendant un an. La commercialisation pourrait démarrer dans la foulée en 2013. Selon le consortium, le lancement de Winflo pourrait permettre la création de 5000 emplois.

D’autres initiatives à l’étranger

La France n’est pas la seule à croire dans les mérites de l’éolien offshore flottant. Bon nombre d’industriels étrangers s’activent à développer cette filière pour partir à l’assaut des océans dans les prochaines années. Rapide revue d’effectif.

- Eoliennes verticales :

- Eoliennes horizontales :

Sur le même thème :

Vos réactions

Aline | 11.03.09 à 11.13

Très intéressant, merci. Et hop: dans mon Delicious.

Silvert lucienne | 11.03.09 à 15.39

Projet ambitieux,réaliste qui correspond parfaitement aux
besoins de notre planète et aux attentes des particuliers Pas de nuisances sonores !
Protection de la beauté de nos sites!!!
Et création d’emplois !

Elisabeth | 13.03.09 à 11.21

Produire de l’énergie, créer des emplois. Félicitations pour ce projet concret pour l’avenir de notre planète.

SZtimer Monique | 13.03.09 à 11.48

Les éoliennes sont Belles, Aériennes;
Elles sont l’avenir propre de la planète;
elles me font penser à ces moulins en Hollande et à ces petits enfants qui couraient dans le vent avec des petits moulins qui tournaient et Leur joie de les faire tourner encore;
Bonne vie à ce projet écolo et beau à regarder

Cécile | 13.03.09 à 11.55

Les énergies renouvelables, tout le monde est “pour”… mais pour des installations situées le plus loin possible de chez soi !
Les sociétés commercialisant des parcs éoliens en savent quelque chose, puisqu’elles sont attaquées de toutes parts…
Bravo pour votre projet, en espérant - s’il se concrétise, ce que je vous et “nous” souhaite - qu’il ne déclenche pas l’opposition d’associations de… poissons !!

Jacques | 13.03.09 à 12.54

Bravo pour ce projet Nenuphar il est ambitieux mais tellement necessaire pour nos énergies renouvelables.Evidemment la concurence sera sévère, alors il faut faire mieux et moins cher!!!

Cleantuesday | 14.03.09 à 14.51

Peut etre au Cleantuesday “Energies renouvelables” du 16 juin, sachant que beaucoup de projets hydroliens existent et que distinguer les meileurs n’est pas facile
David

nadine | 19.03.09 à 20.36

je trouve ce projet très ingénieux!Bonne chance à fred et à son associé.Je pense que ce sera une réussite .car les énergies renouvelables ont le vent en poupe en ce moment.

Flipo Charles | 7.12.09 à 22.11

Société Lilloise en plus …formidable . J’espère que vous allez vite étouffer les projets actuels d’éoliennes
offshore statiques qui sont une véritable manace pour notre environnement . L’hydrolien et L’éolien flottant pour pouvoir créer des parcs offshore beaucoup plus au large c’est l’avenir .,

Bilon | 25.07.10 à 12.01

Impact visuel et amputation de la zone de pêche, seront les 2 points de blocage du projet des 2 côtes, actuellement en fin de débat public.
Cette technologie serait une solution intéressante, pour l’éolien offshore et l’économie nationale.Solution qui étrangement qui n’est toujours pas proposée !

LA CROISSANCE AUTREMENT » Blog Archive » Des nouvelles des énergies vertes françaises | 9.11.11 à 18.06

[...] Nenuphar prépare des parcs éoliens offshore flottants [...]

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

terms de 3428 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore

0,5,385 select object_id,min(post_status), count(term_taxonomy_id) as nbr from wp_term_relationships,wp_posts where wp_posts.ID=object_id and object_id<>3428 and post_status='publish' and term_taxonomy_id in (0,5,385) group by object_id order by nbr desc, post_modified desc res : id=40725 nbr=2 terms de 40725 :
  • 5 : category Eolien
  • 54 : post_tag levée de fonds
  • 108 : post_tag investissement
  • 149 : post_tag mer
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 972 : post_tag Commission Européenne
  • 1070 : post_tag éolien flottant

id=40433 nbr=2 terms de 40433 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 707 : post_tag Union Européenne

id=40336 nbr=2 terms de 40336 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 160 : post_tag réseau électrique
  • 238 : post_tag réseau
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 898 : post_tag Alstom

id=39936 nbr=2 terms de 39936 :
  • 5 : category Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 568 : post_tag gouvernement
  • 595 : post_tag industriel
  • 634 : post_tag EDF Energies Nouvelles
  • 898 : post_tag Alstom
  • 1311 : post_tag Jean-Marc Ayrault

id=39532 nbr=2 terms de 39532 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 539 : category Vidéo
  • 1070 : post_tag éolien flottant
  • 1278 : post_tag Prix Cleantech Republic 2012

id=39451 nbr=2 terms de 39451 :
  • 5 : category Eolien
  • 149 : post_tag mer
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 1070 : post_tag éolien flottant
  • 1278 : post_tag Prix Cleantech Republic 2012
  • 1279 : post_tag Prix JEEI

id=39392 nbr=2 terms de 39392 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 893 : post_tag SER
  • 955 : post_tag Areva

id=39105 nbr=2 terms de 39105 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 509 : post_tag éoliennes
  • 543 : category Brève
  • 955 : post_tag Areva
  • 1050 : post_tag Royaume-Uni

id=38787 nbr=2 terms de 38787 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 791 : post_tag siemens

id=38589 nbr=2 terms de 38589 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 648 : post_tag offshore
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 920 : post_tag Bretagne
  • 1122 : post_tag Iberdrola

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

En direct de notre chaîne Smart City

11.10.16 | ABB mise sur l’électrique pour améliorer l’efficacité énergétique des bateaux

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Pollutec 2016
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 - Lyon