Vendredi 20 septembre 2019

« Le nucléaire, une énergie écologique ? »

Chronique | 4 réactions

par Stéphane Parpinelli | Cleantech Republic | 17.03.09

Stéphane Parpinelli, Rédacteur en chef de Cleantech Republic.

Stéphane Parpinelli, Rédacteur en chef de Cleantech Republic.

Tout cela est une affaire de dosage des risques. D’un côté, le risque d’un accident nucléaire. De l’autre, celui de vivre dans quelques années, et sans doute plus vite que l’on ne croit, dans une atmosphère « irrespirable », surchargée de dioxyde de carbone. Comme le dit le sociologue allemand Ulrich Beck dans un article du Zeit repris dans Courrier International, « c’est choisir entre la peste et le choléra ».

Reste que l’atome civil signe son retour en force. Plus de 40 réacteurs sont en construction dans le monde, auxquels il convient de rajouter plus de 200 projets de centrales. En France, à l’annonce fin janvier de la construction d’un deuxième EPR (European Pressurized Reactor) à Penly, après celui de Flamanville, le président Nicolas Sarkozy a déclaré sans ambages que « la stratégie de la France est le développement du nucléaire, avec la troisième génération des réacteurs à eau pressurisée. » Il aime à rappeler que chaque EPR économise onze millions de tonnes de CO2, quand il remplace une centrale à charbon.

Une opinion publique favorable à l’atome

L’Agence internationale de l’énergie a estimé qu’il faudrait construire 32 réacteurs chaque année entre 2010 et 2050 pour réduire les émissions de CO2 de moitié durant cette période. Aussi, la France n’est-elle pas le seul pays à miser sur le développement de l’industrie nucléaire. La Finlande, le Royaume-Uni et la Suède voient dans l’atome civil une pièce maîtresse de leur politique énergétique. Et que dire de la Chine et de l’Inde où sont actuellement en construction, respectivement onze et six nouveaux réacteurs.

Cette percée du nucléaire n’effraie pas l’opinion publique. D’après les toute dernières statistiques du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), en juin 2008, les Français sont plus nombreux à voir des avantages dans l’énergie nucléaire (48%), face à ceux (40%) qui considèrent qu’elle présente plutôt des inconvénients. En Europe, les résultats d’une enquête de la Commission européenne sur le comportement des citoyens face à l’énergie, publiée en juillet 2008, montrent que les Européens pro-nucléaires sont passés, en trois ans, de 37% à 44%. Un taux qui côtoie celui des « anti » ! Sans surprise, les « anti-nucléaires »  sont 63% à considérer le risque d’un accident grave et le stockage de déchets radioactifs comme les deux principaux écueils de cette énergie. La tragédie de Tchernobyl (26 avril 1986) hante encore les esprits.

Le minerai uranium en déclin ?

Quant à la question des déchets, elle continue d’aiguiser les tensions. Le dernier démêlé en date oppose France 3 à Areva (ex-Cogema). La chaîne a diffusé le 11 février, dans le cadre de l’émission Pièces à conviction, le reportage intitulé « Uranium, le scandale de la France contaminée ». Où l’on apprend que les déchets de mines d’uranium françaises ont notamment servi de la réalisation du parking du stade de football de Gueugnon ; que ces mêmes déchets auraient contaminé l’étang de la Crouzille, l’une des réserves d’eau potable de la ville de Limoges.

Les controverses sur l’atome civil sont loin d’être terminées. Les deux critiques majeures, qui suscitent une levée de boucliers immédiate dans les rangs des partisans de la filière : le déclin du minerai uranium et le refroidissement des réacteurs par eau. De fait, les réserves d’uranium diminueraient rapidement. Plus exactement, l’accès à un uranium de qualité suffisante est de plus en plus ardu, il faut creuser de plus en plus profond. La complexité de l’extraction va donc grandissante, avec, par voies de conséquences, des dégagements de gaz à effet de serre qui s’intensifient, et des coûts en hausse.

L’atome civil, plutôt une énergie de transition

Quant à la seconde faiblesse de l’atome civil souvent soulignée : son besoin en eau pour refroidir ses réacteurs. En 2006, la vague de chaleur aux Etats-Unis a obligé la fermeture de plusieurs centrales nucléaires. En France, lors de la canicule de 2003, le potentiel de refroidissement du Rhône s’était affaibli.

Alors, le nucléaire, la panacée pour lutter contre le gaz maudit ? Cette décision fait peur. Non, je partage l’avis de ceux qui voient plutôt dans l’atome civil une énergie de transition. Notez au passage que cette transition est partie pour durer un bon moment. Si le syndrome du Titanic est vrai pour le CO2 et le réchauffement climatique, il l’est aussi du point de vue de l’accoutumance au nucléaire.

Il faut donc d’urgence accélérer l’investissement à outrance dans les énergies propres et renouvelables (solaire, éolien, biomasse, etc.). L’atome a les faveurs de l’opinion publique. Certes. Mais, pour combien de temps ? Il suffirait d’un seul petit Tchernobyl en Europe pour que tous ces avis basculent dans la dénonciation des dangers de l’atome. L’enfouissement des résidus radioactifs (comme le stockage du CO2 d’ailleurs) ressemble à s’y méprendre à des bombes à retardement pour les générations futures. Non ?

Sur le même thème :

Vos réactions

Mighty atom | 18.03.09 à 11.22

Je ne dirais qu’une chose, allez voir ce site :
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/

C’est édifiant…
Un avenir irradié pour nos enfants et les générations futures.

Olivier B | 18.03.09 à 13.30

C’est quoi le syndrome Titanic ?

Olivier | 19.03.09 à 01.28

Article intéressant. Le sujet est délicat…

Il convient à mon sens de hiérarchiser les enjeux, en mettant les idéologies ou l’historique de certaines associations et organisations de coté (Greenpeace est né de la lutte contre le nucléaire aux USA).

Aujourd’hui, face à l’énorme menace de l’acidification des océans et du dérèglement climatique, deux menaces globales, la priorité des priotités est à la sortie du pétrole et du charbon.

Et c’est une réalité, une centrale nucléaire n’émet que très peu de CO2, ce qui n’enlève rien aux problèmes du nucléaire (problèmes locaux de déchets et de sécurité, non durabilité etc.).

Autre point positif du nucléaire: la génération d’électricité en base, très intéressant dans un mix diversifié.

Un article sur ce thème:

Nuclear power? Yes please…
Exclusive: leading greens join forces in a major U-turn
http://www.independent.co.uk/e.....29327.html

Laure Noualhat | 24.03.09 à 13.19

Je m’étonne que vous ne vous interrogiez absolument pas sur les chiffres que vous mentionnez: 40 réacteurs en construction dans le monde. Oui, en réalité, il s’agit de 34 tranches répertoriées en 2007. Douze de ces réacteurs sont formellement en construction depuis 20 ans… Soit la relance a démarré il y a vingt ans, soit elle peine à décoller. Le record étant détenu par le réacteur américain Watts Bar-2 démarré en 1972. Nous en restent donc 22. Savez-vous que ces réacteurs peineront à remplacer ceux qui atteignent leur fin de vie en 2015 (il y en a 40). Comme “relance”, à part médiatique, je ne comprends pas.
Et 32 réacteurs par an entre 2010 et 2050, c’est une plaisanterie? Il n’existe ni les fonds, ni les hommes, ni les capacités industrielles pour fabriquer ces réacteurs. Il est bon aussi, parfois, d’apporter un regard un chouïa critique sur les informations qui circulent.

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

terms de 3529 :
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 396 : category Chronique

0,152,396 select object_id,min(post_status), count(term_taxonomy_id) as nbr from wp_term_relationships,wp_posts where wp_posts.ID=object_id and object_id<>3529 and post_status='publish' and term_taxonomy_id in (0,152,396) group by object_id order by nbr desc, post_modified desc res : id=36738 nbr=1 terms de 36738 :
  • 15 : category Marché
  • 39 : post_tag cleantech
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 70 : post_tag green business
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 168 : post_tag sondage
  • 261 : post_tag rse
  • 367 : post_tag green economy
  • 543 : category Brève
  • 916 : post_tag Fukushima
  • 1230 : post_tag entreprise

id=31984 nbr=1 terms de 31984 :
  • 15 : category Marché
  • 46 : post_tag efficacité énergétique
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 543 : category Brève
  • 561 : post_tag verts
  • 707 : post_tag Union Européenne
  • 776 : post_tag CSC
  • 777 : post_tag captage CO2
  • 878 : post_tag Energie
  • 972 : post_tag Commission Européenne

id=31333 nbr=1 terms de 31333 :
  • 15 : category Marché
  • 39 : post_tag cleantech
  • 43 : post_tag éco-innovations
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 79 : post_tag innovation
  • 108 : post_tag investissement
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 543 : category Brève
  • 878 : post_tag Energie
  • 1064 : post_tag Pollutec
  • 1073 : post_tag présidentielle
  • 1100 : post_tag François Hollande

id=27286 nbr=1 terms de 27286 :
  • 4 : category Energie
  • 30 : post_tag Biomasse
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 208 : post_tag Solaire
  • 543 : category Brève
  • 720 : post_tag japon

id=26202 nbr=1 terms de 26202 :
  • 6 : category Solaire
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 208 : post_tag Solaire
  • 389 : post_tag couches minces
  • 529 : post_tag solaire photovoltaïque
  • 915 : post_tag sortir du nucléaire
  • 917 : post_tag Danger nucléaire
  • 962 : post_tag General Electric
  • 963 : post_tag GE

id=24531 nbr=1 terms de 24531 :
  • 4 : category Energie
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 123 : category Tribune
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 915 : post_tag sortir du nucléaire
  • 917 : post_tag Danger nucléaire

id=24318 nbr=1 terms de 24318 :
  • 15 : category Marché
  • 39 : post_tag cleantech
  • 123 : category Tribune
  • 152 : post_tag nucléaire
  • 720 : post_tag japon
  • 915 : post_tag sortir du nucléaire
  • 916 : post_tag Fukushima
  • 917 : post_tag Danger nucléaire

id=800 nbr=1 terms de 800 :
  • 15 : category Marché
  • 30 : post_tag Biomasse
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 139 : post_tag électricité verte
  • 144 : post_tag hydraulique
  • 152 : post_tag nucléaire

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

En direct de notre chaîne Smart City

11.10.16 | ABB mise sur l’électrique pour améliorer l’efficacité énergétique des bateaux

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Pollutec 2016
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 - Lyon