Dimanche 22 septembre 2019

Les fermes solaires françaises veulent se faire une place au soleil

Solaire | 3 réactions

par Baptiste Roux Dit Riche | Cleantech Republic | 20.03.09

une_fermesolaires_090320

Hérault, Charente-Maritime, Aude, Alsace… Ces derniers mois, les projets de fermes photovoltaïques se multiplient dans l’Hexagone portés par des opérateurs d’électricité, mais aussi des promoteurs indépendants. Un engouement qui pourrait permettre de combler le retard français en matière d’énergie solaire.

Une flopée de nouveaux projets

C’est une véritable fierté locale. Mise en service par EDF Energies Nouvelles en 2008, la ferme photovoltaïque de Narbonne (Aude) constitue la plus grosse unité de production solaire en France. Installée sur un terrain de 23 hectares mis à disposition par la ville de Narbonne, elle déploie 80 000 m² de panneaux solaires pour une puissance de sept mégawatts, soit la consommation annuelle de plus de 4 200 habitants. Un record national qui pourrait s’avérer bien éphémère pour les narbonnais. La commune de Montendre (Charente-Maritime), et ses 3 117 âmes, a en effet décidé en février de se lancer à son tour dans un projet de grande centrale solaire, en s’inspirant de l’expérience menée dans l’Aude. Prévue pour 2010, l’unité envisage les 8,8 mégawatts pour un investissement de 36 millions d’euros, assuré là encore par EDF.

Une initiative qui s’explique notamment par un ensoleillement annuel estimé à près de 2 300 heures dans le département. A tel point, que même les privés s’y mettent. Nouvelle venue sous le soleil charentais, la société Séchilienne Sidec étudie ainsi l’installation de parcs dans le pays royannais. Première cible : le secteur de Breuillet. D’ici quelques années, l’entreprise pourrait réaliser sur ses fonds un parc de 165 000 panneaux photovoltaïques sur une superficie de 35 hectares pour un investissement de 48 millions d’euros. De quoi couvrir les besoins électriques de 13 300 personnes et ramener dans les caisses de de la communauté d’agglomération de Royan-Atlantique près de 560 000 euros de taxe professionnelle. Un véritable don du ciel.

Une énergie encore marginale

Cette dynamique d’installation se confirme aussi du côté d’EDF Energies Nouvelles qui s’est récemment félicitée d’avoir gonfler sa capacité solaire mondiale en 2008 de 0,9 à 20,8 mégawatts. De bons chiffres qui ne masquent pas pour autant le retard français dans la course au soleil. Un voisin comme l’Allemagne truste ainsi près de 50 % d’une puissance mondiale solaire estimée à 9,1 gigawatts en 2007. Tandis que le Japon, les Etats-Unis ou encore l’Espagne se positionnent aussi sur l’énergie solaire.

Sur ce marché, le nerf de la guerre reste le tarif de rachat de l’électricité photovoltaïque. En France, le prix du kilowattheure est ainsi fixé à 30 centimes avec une majoration de 15 centimes si l’installation est intégrée à un bâtiment. Une mesure qui permet de poursuivre le développement d’une énergie qui représente moins d’ 1% de la production d’électricité mondiale. Pour faire grimper ce chiffre, il faudra compter sur l’évolution technologique, seule capable de compenser l’écart de rendement entre le solaire et les autres énergies. Dans le meilleur des cas, le rattrapage n’aura pas lieu avant 2020.

La plus grande installation intégrée du monde

Jean-Luc Westphal est un agriculteur ambitieux. Le mois prochain, cet Alsacien mettra en production la plus grande installation photovoltaïque intégrée du monde (4,5 mégawatts). Son projet prévoit également d’utiliser les installations solaires pour faire sécher de la biomasse, avec à la clé une production annuelle de 10 000 tonnes de granulés pour le chauffage. Une double casquette qui lui permet ainsi de bénéficier pour son électricité d’un prix d’achat majoré par Electricité de Strasbourg (ES), une filiale d’EDF. Fort de son expérience, Jean-Luc Westphal s’est aussi lancé dans la vente d’installations solaires via une société baptisée Hanau Energies. Le bonhomme en connaît maintenant un rayon.

Vos réactions

pequin joel | 11.05.09 à 21.50

je suis agriculteur dans le departement de la vendèe je suis a la recherche d,investisseur pour une centrale photovoltaique a bientot

soldini | 12.08.09 à 21.12

bonjour
veuillez me contacter
merci je suis interressée.

Pebernad | 3.05.10 à 13.49

je suis intéressé, vous pouvez me contacter. si votre projet est toujours d’actualité.
Cordialement.

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

En direct de notre chaîne Smart City

11.10.16 | ABB mise sur l’électrique pour améliorer l’efficacité énergétique des bateaux

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Pollutec 2016
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 - Lyon