Samedi 23 novembre 2019

Baisse des tarifs d’achat photovoltaïque : les réactions

Solaire | 5 réactions

par Baptiste Roux Dit Riche | Cleantech Republic | 26.08.10

Les acteurs de la filière solaire n’ont pas tardé à réagir au réajustement des tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque annoncé lundi par les ministères de l’Economie et du Développement Durable.

Le SER veut plus de stabilité

Dans un communiqué diffusé mardi, la branche photovoltaïque du Syndicat des Energies Renouvelables (SER-SOLER) a estimé que les acteurs du marché étaient prêts à accepter le principe d’une baisse des tarifs. Cela dit, ces derniers aimeraient « que cette évolution soit plus progressive et fasse l’objet d’une information du marché suffisamment à l’avance. » Le syndicat rappelle ainsi que « les professionnels souhaitent sortir au plus tôt de l’instabilité illustrée par la publication de deux arrêtés tarifaires à six mois de distance et disposer d’une visibilité sur les volumes du marché allant au-delà de 500 MW par an et tenant notamment compte de la baisse des coûts de revient intervenue depuis la fixation en 2007 des objectifs du Grenelle ». Le SER-SOLER fait également part de son intérêt pour la concertation nationale sur le système de régulation des tarifs de rachat promise par les deux ministères pour cet automne.

Enerplan regrette la complexité administrative

De son côté, Enerplan - l’association professionnelle de l’énergie solaire - rappelle d’abord que la décision gouvernementale intervient alors même que le secteur constate un essoufflement de la dynamique de nouvelles demandes de raccordement (moins 10% au 1er trimestre 2010, moins 30% au cours du 2nd trimestre). Au-delà de la baisse du tarif d’achat, l’organisation regrette surtout que ses deux principales demandes n’aient pas été prises en compte par les ministères :  simplification administrative et introduction d’un coefficient d’insolation pour pondérer les tarifs de l’intégré au bâti. L’association explique ainsi que « le cadenas des contraintes administratives n’a pas encore été déverrouillé pour fluidifier le marché, alors que cela représente une charge lourde pour le secteur. » Enfin, si Enerplan se félicite du maintien du tarif sur le photovoltaïque résidentiel, l’organisation souligne que le secteur doit donc « s’attendre à parcourir la courbe d’apprentissage fiscale de façon accélérée et devra être extrêmement vigilant vis à vis des exigences in fine retenues par le CEIAB pour la définition de l’intégration au bâti ».

En savoir plus

Sur le même thème : , , ,

Vos réactions

lhommedelabaie | 26.08.10 à 15.56

le gouvernement favorise, par la baisse du tarif, les panneaux au Cadmium et ses utilisateurs. Cette mesure élimine les panneaux au silicium polycristallin plus performants, mais plus chers dont les prix remontaient du fait de la forte demande mondiale et de la baisse brutale de l’euro vis à vis du dollar.
L’état étant le principal actionnaire de la société qui utilise, principalement, ces panneaux au sulfure de cadmium et tellurure il fausse la concurrence avec des panneaux low cost qui posent des problèmes pour l’environnement du fait de la dangerosité du Cadmium et de ses composés.

zebdan | 26.08.10 à 16.19

je suis conscient qu’il y a eu une forte spéculation autour du photovoltaique. Le gouvernement n’a pas eu le nez creux. Aujourd’hui, il est entrain de limiter voir casser une activité qui fonctionne trés bien. On ne parle plus de crise!!! la filiére va bien et crée des emplois on la rabotte!!! Le gouvernement veut encore des chômeurs? comment va t-il pouvoir les cachés cette fois? comment le pourcentage de chômeur va pouvoir recule?.
le gouvernement a t-il réduit ses dépenses de fonctionnement?
le photovoltaique coûte trop cher à terme on peu faire de sacrées economies en France!!! On parle d’objectif à 2020 que la France soit un des leaders européens des énéergies renouvelables. n’est donc pas paradoxal?

Marquant | 27.08.10 à 11.19

Une fois de plus le Gouvernement tire à côté de la plaque en répétant des arguments qui ont fait long feu… A lire l’excellente analyse d’Hespul (http://www.hespul.org/IMG/pdf/Prop_tarifs_PV_Hespul_aout_2010_finale.pdf) qui démonte une à une les assertions fallacieuses sur lesquelles le Gouvernement fonde sa décision de baisser les tarifs, et qui lui sont soufflées par le lobby nucléaire et EDF en 1ère ligne. Adieu créations d’emplois, adieu énergies renouvelables, quelle farce que ce Grenelle de l’Environnement !

Maleni | 27.08.10 à 13.13

La question n’est pas fondamentalement le tarif en lui même, mais bien la méthode et ce qu’elle implique :
- 12% d’un coup, soit pour n’importe quelle entreprise et donc pour toute une filière, un coup de frein sans préavis : en quoi aurait-il été difficile d’opérer une baisse progressive ?
- c’est la deuxième baisse en 8 mois (la 1ère en janvier ; et après quelques remous en juin, cette baisse au 1er septembre. A quand la prochaine ? Peut-on vraiment recruter les licences pro et ingénieurs de l’université de la Réunion avec ce manque de visibilité à court et moyen termes ? Le calcul est-il rentable pour l’Etat et les collectivités ? En terme d’emplois directs et indirects ? En terme de croissance ? Pourquoi sabrer à coup de machettes aveugles des entreprises florissantes, innovantes, créatrices d’emplois et imposables ? Pourquoi gaspiller ainsi les fonds publics versés pour la formation mais aussi pour l’investissement de ces entreprises ?
Pour les entreprises du PV en tout cas, (et pas forcément celles qui ont des pratiques douteuses et très opportunistes -très fréquent sur le marché des particuliers-), c’est très clairement 80 à 90% des clients en cours de décision qui font machine arrière.
Rien n’est pire pour une entreprise, comme pour une économie, que des a-coups. Et si le gouvernement l’oublie, les entreprises le savent : pas de développement durable (vraiment durable) sans stabilité, prévisions, progression.
Et de fait, quelle garantie que cette baisse ne touchera pas les particuliers ? Après tout, il y a encore quelques mois, le PV intégré devait être priorisé. L’accent devait être mis sur les possibilités de sortir des limites du PV en insistant sur la carte technique du stockage, de la R&D, de la maîtrise des “pics et des creux” de production…
In fine, on assiste, comme encore trop souvent, à une décision politique de courte vue : “ça coûte trop cher en défiscalisation, donc on stoppe les projets avec défiscalisation même s’ils sont qui peuvent porter des critères de qualité et de technologie (comme le stockage) de façon plus rentable ; la liste des dossiers est trop importante : on coupe sur la quantité de production sans peser la qualité technique et financière des projets.
C’est d’autant plus facile que la sacro-sainte limite des 30% d’énergies intermittentes sur le réseau n’est toujours pas fondée techniquement. Une mesure de précaution supplémentaire, que l’on peut comprendre, mais pourquoi diable ne pas travailler dans une vision décentralisée du réseau en fonction des besoins et des ressources effectives et potentielles ?
EDF aura beau jeu de signaler que c’est le gouvernement qui fixe les tarifs : et qui sont les membres techniques des comités, conseils et autres commissions qui font les recommandations au gouvernement ? EDF ! De temps à autre, un sursaut d’éthique amène les autorité, comme la CRE a tirer l’oreille d’EDF comme en février 2009 où elle lui demandait de cesser les « confusions de genre ». Le fait est qu’aujourd’hui, plus à la Réunion qu’ailleurs, le gestionnaire de réseau étant EDF, aucun projet ne peut se faire sans son aval.
Si à l’époque de la dérégulation des télécoms, France télécom avait partie de l’Autorité de régulation, je doute qu’on ait en 2010 le choix et les sains effets de la concurrences qu’ont apporté l’ex Guetali, Mobius, IZI, et autres Runnet pour ne citer qu’eux. Quant aux prix…
Et dire qu’on ose encore nous parler du Grenelle de l’environnement, de Gerri et de l’autonomie énergétique ! Quant au Parc national des hauts et à notre si belle reconnaissance au Patrimoine mondial…
Dans quelques années, on rira, à moins qu’on ne pleure, de pas pas avoir pris du recul et cherché de vraies alternatives plus tôt en jouant la carte de l’équilibre entre développement endogène et compétitivité soutenus par des aides directes et indirectes progressives (comme la ZFU par exemple).
Mais à ce moment là, sans doute, les grands groupes nationaux et internationaux auront vidé le filon en cours des énergies carbones et pourront lancer, alors que les PME auront bien souffert ou disparu, leur technologie de stockage, de lissage, de suivi etc. De belles machines inventées ailleurs, sans forcément l’adaptation locale et surtout, importées (avec force subventions et au prix fort) et achetées auprès de leurs propres filiales…
Comme quoi certains peuvent encore faire des prévisions à long termes…
Quel savoir-faire tout de même ! pour la moralité, le développement endogène et durable, on repassera.

Maleni974

Lille | 30.08.10 à 23.26

Brider le marché du photovoltaïque est une monumentale erreur stratégique car pour baisser les coûts il faut accélérer la demande et non tuer l’offre.

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

terms de 18242 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 482 : post_tag Marché
  • 543 : category Brève
  • 847 : post_tag tarifs de rachat

0,6,52,176,482,543,847 select object_id,min(post_status), count(term_taxonomy_id) as nbr from wp_term_relationships,wp_posts where wp_posts.ID=object_id and object_id<>18242 and post_status='publish' and term_taxonomy_id in (0,6,52,176,482,543,847) group by object_id order by nbr desc, post_modified desc res : id=30945 nbr=5 terms de 30945 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 482 : post_tag Marché
  • 543 : category Brève
  • 1088 : post_tag Q-Cells

id=30719 nbr=5 terms de 30719 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 208 : post_tag Solaire
  • 340 : post_tag panneaux photovoltaïques
  • 482 : post_tag Marché
  • 543 : category Brève

id=18551 nbr=5 terms de 18551 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 340 : post_tag panneaux photovoltaïques
  • 482 : post_tag Marché
  • 847 : post_tag tarifs de rachat

id=18197 nbr=5 terms de 18197 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 482 : post_tag Marché
  • 529 : post_tag solaire photovoltaïque
  • 543 : category Brève
  • 847 : post_tag tarifs de rachat

id=35214 nbr=4 terms de 35214 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 340 : post_tag panneaux photovoltaïques
  • 543 : category Brève
  • 607 : post_tag edf
  • 1001 : post_tag ombrière
  • 1011 : post_tag Photowatt

id=38593 nbr=4 terms de 38593 :
  • 6 : category Solaire
  • 50 : post_tag centrale solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 78 : post_tag financement
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 208 : post_tag Solaire
  • 543 : category Brève
  • 1112 : post_tag électricité

id=38908 nbr=4 terms de 38908 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 208 : post_tag Solaire
  • 529 : post_tag solaire photovoltaïque
  • 543 : category Brève
  • 595 : post_tag industriel
  • 791 : post_tag siemens
  • 928 : post_tag allemagne

id=38405 nbr=4 terms de 38405 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 80 : post_tag cellules solaires
  • 82 : post_tag silicium
  • 109 : post_tag recherche et développement
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 543 : category Brève
  • 1056 : post_tag Air Liquide

id=37031 nbr=4 terms de 37031 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 176 : post_tag énergie solaire
  • 340 : post_tag panneaux photovoltaïques
  • 543 : category Brève
  • 871 : post_tag usine
  • 887 : post_tag photovoltaïque à concentration
  • 922 : post_tag Soitec
  • 1058 : post_tag Californie

id=36933 nbr=4 terms de 36933 :
  • 6 : category Solaire
  • 52 : post_tag photovoltaïque
  • 78 : post_tag financement
  • 543 : category Brève
  • 847 : post_tag tarifs de rachat
  • 879 : post_tag CSPE
  • 928 : post_tag allemagne
  • 1112 : post_tag électricité
  • 1184 : post_tag moratoire
  • 1212 : post_tag Italie

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

En direct de notre chaîne Smart City

11.10.16 | ABB mise sur l’électrique pour améliorer l’efficacité énergétique des bateaux

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Pollutec 2016
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 - Lyon