Dimanche 9 août 2020

Pavilion Resources promet des turbines éoliennes de 30 MW

Eolien | 7 réactions

par Francis Rousseau | 09.11.10

SAT

20 à 30 MW. Et ce n’est pas une faute de frappe !  Alors que les plus puissantes turbines actuelles développent à tout casser 5,5 MW voire 6 MW, l’audacieuse compagnie Pavilion Energy Resources (PVRE) propose une solution miracle pour résoudre les problèmes que connaissent actuellement les énergies renouvelables. Ainsi, vec ses Sterling Accelerator Turbines (SAT) de 20 à 30 MW, la compagnie proposerait deux fois plus (au bas mot) de capacité par turbine que la capacité actuelle pour la moitié du prix actuel (bien entendu) n’hésitant à claironner. « L’énergie renouvelable moins chère que n’importe laquelle des énergies fossiles ». Bien bien bien … Cela mérite que l’on s’y attarde.

Une start-up très ambitieuse

Qui est Pavilion Resources Inc. (PVRE) ? C’est une start-up américaine très ambitieuse dirigée par Peter Sterling, un citoyen américain déjà à la tête de nombreuses compagnies agissant dans le domaine de l’énergie principalement en Australie comme Zanex Ltd., Kaomin NL., Cue Group NL, Great Eastern Mines Ltd et Condor Minerals and Energy Ltd. Peter Sterling a inventé et possède les droits d’exploitation de ce modèle de turbine éolienne qui permettrait d’accélérer de 300 à 400% la capacité de production éolienne actuelle tout en en réduisant drastiquement les coûts, notamment sur les sites offshore, où elles pourraient être utilisées, selon lui, jusqu’à 80 km des côtes et sur des fonds de 50 à….500 mètres (Document de référence). Il vaut mieux qu’elles se tiennent éloignées des côtes en effet, car je doute que ces réacteurs éoliens soient très silencieux !

Représentation d'une Sterling Accelerator Turbine

Représentation d'une Sterling Accelerator Turbine

Maximiser la production d’électricité éolienne

C’est à peu près 50 de ces énormes machines qui pourraient être construites par an. Et la compagnie de se livrer à un comparatif avec l’éolien existant. 20 à 30 MW de capacité pour une SAT contre 5 MW actuellement en fonction (RWE). 5.500 heures de fonctionnement garanties à plein rendement pour une SAT contre 3.500 pour les autres. 40 à 50 millions de dollars de coût d’installation contre 35 millions pour les autres. Apport annuel pour un kw/H à 8 cents : 10 à 12 millions de dollars pour SAT contre 1,1 à 1,3 millions pour les autres malheureux. Temps nécessaire pour que l’investissement soit rentabilisé : 4 ans pour SAT contre 20 à 25 ans pour les autres.

Un projet qui ne convainc pas les investisseurs

Le plan de développement de PVRE ne cache pas son ambition et Peter Sterling a récemment a choisi Pocatello (’Idaho) comme site de l’usine qui fabriquera les premières fameuses Turbines Accélératrices de Vent. Dans le domaine des implantations, rien n’intéresse Peter Sterling en dessous du gigawatt (1000 mW) : ainsi a-t-il pris des options sur les projets au large des côtes du Texas pour 10% des 40 à 100 GW planifiés dans le Offshore Wind Power Project ; 30% des 10 GW planifiés dans l’Eureka Costal Wind Power Project au large des côtes Californiennes, et 30% des 10 GW planifiés en Oregon par South Coast Wind Power Project. Mais gardons notre calme, aucun de ces super-mega projets n’a pour l’instant trouvé d’investisseurs ! Pour l’instant seulement … Car Peter Sterling, le bien nommé, ne manque pas de rappeler à qui veut l’entendre que ce marché représente pour les 45 prochaines années un potentiel de 45 trillions de dollars. Oops!

Article source : Les énergies de la mer

En vidéo : Sterling Accelerator Turbines - film de démonstration

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=EBlbnt7HGT4[/youtube]

carre50_francisrousseau_091113Bio express de l’auteur
Francis Rousseau est rédacteur en chef du blog des énergies de la mer édité par 3B Conseils. Ce support assure une veille internationale d’informations sur la chaîne énergétique renouvelable liée à la mer.

Sur le même thème : , , ,

Vos réactions

Paul | 9.11.10 à 20.08

Faisons appel à quelques souvenirs de l’époque des bancs d’école… Le principe semble être celui de la tuyère, càd qu’en subsonique, la vitesse de l’écoulement augmente lorsque le flux traverse une tuyère convergente. Quand la vitesse augmente, la pression, elle, diminue. C’est là que j’ai un doute mais je ne suis pas expert : la puissance de production de l’éolienne dépend probablement du couple exercé sur les pales et pas seulement de la vitesse de rotation. Or le couple dépend de la pression exercée non ? En gros, mon feeling c’est que “tourner vite” ne veut pas forcément dire avoir la capacité d’entraîner un moteur de forte puissance. Est-ce que d’autres personnes peuvent nous éclairer car je n’ai pas perçu l’innovation de rupture que la vidéo veut nous vendre (à part le gigantisme et le principe de la tuyère)… A moins que ce procédé permette justement de faire du géant qui n’explose pas en pleine mer… A bientôt.

Peter Sterling | 29.11.10 à 14.46

the 45 trillion dollars is widely reported; see;
The International Energy Agency; ” The total additional investment costs would be 45 trillion dollars, which is about one percent of global GDP. That would halve CO2 emissions by 2050 and significantly reduce dependence on oil.”
http://knowledge.allianz.com/e.....tives.html
Or; “ADB’s analysis suggest that Asia’s demand for energy will grow at the rat4e of 2.4% per year until 2030, higher than the estimated global average of 1.5%. Using 2030 as a target date, the region will need to invest between $7 and $9 trillion dollars of invest ( constant 2006 prices) in energy infrastructure. More than 60% of this investment will be for electricity generation, transmission and distribution.” http://www.afdc.org.cn/afdc/cn.....nfo_id=484
Or; ” The International Energy Agency recently issued a report estimating that in order to reduce greenhouse gas emissions 50% by 2050, global investment in renewable energy, energy efficiency and carbon sequestration will need to reach roughly US $45 trillion dollars by that date.” http://ezinearticles.com/?Rene.....id=1323640

Peter Sterling | 29.11.10 à 16.55

Paul, the raw power of wind goes up to the cube of its velocity. Thus by using a passive stretched compound venturi to increase the ambient wind speed by 2.5 times from a typical 10 meters per second to 25 meters per second at the throat of the venturi, we increase the ambient wind raw power from 0.6kW per square meter to over 9kW per square meter to impact turbine blades with much more raw power. Thus the turbine blades can be much smaller and stronger, and rotate faster to extract a larger percentage of the energy contained in the accelerated airflow. Its simple aerodynamics at work here, not rocket science. And yes this simple technology will finally make wind power as cheap as coal or natural gas power. The world is going to be able to secure all the clean energy we need at a very low cost and without environmental degradation.

Peter Sterling | 29.11.10 à 23.45

RE; Paul Comments; some Additional Information. Judging from the contents of the comments the writer refers to the Bernoulli equation. while the velocity increases through the converging nozzle, the static pressure decreases. I would stress here, it is static pressure which decreases.
However, while the static pressure decreases, the dynamic pressure “q =1/2 x(air density) x (air velocity)^2″ is increasing rapidly, with the square of velocity. It is the dynamic pressure which counts to generate aerodynamic forces on the rotor blades. It appears, that Paul is confusing static and dynamic pressure on the nozzle flow. The massive increases in power density achieved by the Sterling Venturi Accelerator, will generate very large amounts of electricity from a more robust, and smaller turbine diameter.

Paul | 30.11.10 à 09.40

Thank you for the “refresh” of my thermodynamics. You are right I forgot the dynamic pressure effect in the total pressure.

Eric | 28.12.10 à 20.17

Hi Peter,
your wind turbine approach is very interesting. Few technical questions:
1 - how to deal with high wind speed? Is there any speed control?
2 - how to follow wind direction? Even if offshore wind are more stable than onshore, you need to follow wind direction.
Many thanks and good luck!

christian | 17.04.12 à 11.15

Nous sommes en avril 2012,
quelle est l’évolution de ce concept?
Des régions ou entreprises françaises envisageraient-elles de telles installations?

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

terms de 20526 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 542 : category Eco des blogs
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne

0,5,143,276,542,649,754 select object_id,min(post_status), count(term_taxonomy_id) as nbr from wp_term_relationships,wp_posts where wp_posts.ID=object_id and object_id<>20526 and post_status='publish' and term_taxonomy_id in (0,5,143,276,542,649,754) group by object_id order by nbr desc, post_modified desc res : id=37828 nbr=5 terms de 37828 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne
  • 811 : post_tag éolien terrestre
  • 898 : post_tag Alstom
  • 1149 : post_tag Vergnet

id=32467 nbr=5 terms de 32467 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne
  • 955 : post_tag Areva

id=26390 nbr=5 terms de 26390 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 509 : post_tag éoliennes
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne
  • 791 : post_tag siemens
  • 811 : post_tag éolien terrestre

id=25964 nbr=5 terms de 25964 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 409 : post_tag vestas
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne
  • 811 : post_tag éolien terrestre
  • 898 : post_tag Alstom
  • 930 : post_tag RTE
  • 958 : post_tag EDP

id=38353 nbr=4 terms de 38353 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 509 : post_tag éoliennes
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne

id=37740 nbr=4 terms de 37740 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne
  • 810 : post_tag sénat
  • 811 : post_tag éolien terrestre

id=37482 nbr=4 terms de 37482 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 509 : post_tag éoliennes
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 811 : post_tag éolien terrestre
  • 878 : post_tag Energie
  • 996 : post_tag Ile-de-France

id=36531 nbr=4 terms de 36531 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 543 : category Brève
  • 634 : post_tag EDF Energies Nouvelles
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 1106 : post_tag Afrique du Sud
  • 1150 : post_tag Afrique
  • 1190 : post_tag appel d'offres

id=33165 nbr=4 terms de 33165 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 251 : post_tag grenelle 2
  • 509 : post_tag éoliennes
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne
  • 930 : post_tag RTE

id=32575 nbr=4 terms de 32575 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 276 : post_tag éolienne
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 811 : post_tag éolien terrestre

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

En direct de notre chaîne Smart City

11.10.16 | ABB mise sur l’électrique pour améliorer l’efficacité énergétique des bateaux

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Pollutec 2016
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 - Lyon