Jeudi 19 septembre 2019

Tri sélectif : CitéGreen récompense les usagers les plus vertueux

Déchets | 5 réactions

par Elsa Sidawy | Cleantech Republic | 07.09.11

une_citegreen_110907

Peu enclins à sauver la planète, les urbains ? « On se rend compte que seulement 3% de la population est sensible à un discours préventif », note Emmanuel Touboul, l’un des trois fondateurs de CitéGreen, dont le concept consiste à rétribuer les consommateurs les plus attentifs à leur environnement. Transway (soleillos), MyCO2 (greenpoints)… On assiste depuis quelque temps à l’émergence de start-up de services qui récompensent les éco-gestes. Fondée en juin dernier, CitéGreen rejoint le bal avec une approche différenciatrice : elle a décidé de s’attaquer au tri sélectif. La jeune pousse propose aux collectivités un service inédit de sensibilisation de leurs administrés, avec la promesse d’augmenter le tonnage des emballages recyclés par un système d’incitation attractif.

trombih_emmanuel-touboul_110907

Emmanuel Touboul

Par l’intermédiaire d’une plate-forme en ligne, en bêta test public d’ici novembre, un trajet en auto-partage, en vélo en libre-service ou un pot de peinture usagé ramené en déchetterie suffiront à engranger des points. Lesquels se transformeront en bons d’achat de vêtements équitables, de produits bio ou de services dématérialisés chez les partenaires affiliés. A terme, les points accumulés ouvriront l’accès aux services culturels ou sportifs de leur ville à des tarifs préférentiels. De quoi faire grimper jusqu’à 600 euros leur pouvoir d’achat annuel sur des produits et services verts, promet l’entrepreneur.

Recycler, ça paie !

S’agissant du tri sélectif, la jeune entreprise incite les collectivités à équiper de puces les bacs jaunes de leurs administrés par les prestataires responsables de la collecte, afin de pouvoir peser les bacs et lier le poids des emballages récupérés à une adresse, donc à un compte utilisateur. Plus le poids du bac jaune sera élevé, plus le consommateur gagnera des points. Le principe rappelle exactement celui de la redevance incitative, rendue obligatoire par le Grenelle de l’environnement, et déjà expérimentée par quelques communes françaises.

Avec la redevance incitative, ce sont les poubelles de déchets résiduels qui sont équipés de puces : plus la poubelle est lourde, plus les foyers paieront une redevance élevée. Les fondateurs de CitéGreen suggèrent donc d’inverser la proposition et de récompenser les meilleurs trieurs au lieu de faire payer le trop plein de déchets. Troquer le bâton contre la carotte ? « Du pouvoir d’achat pour sensibiliser, c’est un peu cynique mais c’est un levier d’incitation qui fonctionne ».

CitéGreen vise en premier lieu les grands bassins urbains, « moins vertueux en terme de tri », mais à l’image du poids de nos poubelles, l’affaire n’est pas mince. La marge de manœuvre des collectivités en termes de gestion des déchets est limitée par les marchés de collecte, renouvelés tous les deux à cinq ans. Certaines des villes sollicitées pourraient ainsi vouloir attendre le lancement de la redevance incitative sur leur territoire pour la coupler à l’offre complémentaire de CitéGreen. Deuxième difficulté à lever : récompenser le tri dans l’habitat collectif peut s’avérer d’une complexité sans nom, les mauvais trieurs pouvant profiter du système : « notre système crée de l’émulation dans l’immeuble et au final l’engouement des résidents permet d’améliorer les performances de tri », estime au contraire le directeur général de CitéGreen.

Un système qui fait ses preuves aux Etats-Unis depuis 2004

corps_citegreen2_110907

Cliquer pour agrandir

Les jeunes Français se sont fortement inspirés du succès de l’entreprise américaine RecycleBank, qui revendique pas moins de trois millions de foyers inscrits dans son pays d’origine et un démarrage en fanfare au Royaume-Uni. 70% de foyers inscrits sur sa plate-forme et un triplement du volume d’emballages triés en une seule année : des chiffres qui ont de quoi rassurer les partenaires et les villes.

D’autant plus qu’aujourd’hui le traitement d’une tonne de déchets non triés représente pour les collectivités un coût de 10 à 15% plus élevé que celui du volume de déchets triés. Elles ont donc intérêt à stimuler le tri sélectif par tous les moyens. Dont celui de faire appel à CitéGreen qui promet à celles qui paieront pour ce service en fonction des objectifs atteints, une augmentation rapide du volume d’emballages collectés.

CitéGreen mise modestement sur 200 000 inscrits d’ici fin 2012 en débutant par Paris et des villes limitrophes, qui sont sur les rangs pour expérimenter le service. Reste à prouver que les Français sont aussi sensibles que les Anglo-Saxons au discours de la carotte. Histoire d’éviter que la boîte estampillée CitéGreen ne finisse dans un bac jaune…

CitéGreen en bref

  • Date de création : juin 2011
  • Siège social : Paris (Paris Incubateur CréaNova)
  • Effectif : 3
  • Partenaires : Tudo Bom, Le Kiosque, Greenrepublic… (une dizaine au total)
  • Premières expérimentations prévues (volet tri sélectif) : janvier 2012
  • Concurrents français : MyCO2 (consommation, affichage environnemental), What is it (cash back vert), TransWay (transports)
  • Levée de fonds en cours (Love Money) : 100 à 200 000 euros

Crédit photo : JLC17 - Fotolia.com

Sur le même thème : , , , , , ,

Vos réactions

Laurent MERCAT | 8.09.11 à 10.40

Ce genre de dynamique incitative est intéressant mais il ne doit pas devenir “une usine à gaz”, trop complexe pour être appliqué. La démarche autonome de déclaration est lourde en temps passé. Elle peut se substituer avec accord de la personne concernée, CNIL oblige, à une démarche automatisée où les données déchets, transport urbain, vélo vont aller alimenter automatiquement le compte de la personne concernée. Ceci est techniquement réalisable très facilement pour les vélos en libre service et notre société spécialisée dans ce domaine est très ouverte à cette orientation.

Remarque technique sur l’article, il me semble bien que le meilleur déchet est bien celui qui n’existe pas ! Récompenser un foyer sur le poids de sa benne jaune peut encourager à accroître le poids de déchets ou à mettre dedans des déchets non recyclables. C’est donc bien le poids total des 2 bennes qui devrait être suivi en encourageant un transfert de la benne déchets ultime vers la benne jaune et un encouragement à un poids total minimum. Bref, les quelques données récoltées de façon automatiques sont très partielles et rien ne remplace toutefois un travail qualitatif et de sensibilisation moins big brother, dont l’effet sur le comportement est long, difficile et aléatoire mais payant à terme !

CitéGreen | 8.09.11 à 12.12

Bonjour Laurent,
Merci pour ce commentaire complet et précis. Nous avons en effet à coeur de ne pas demander à l’utilisateur de déclarer son activité. Nous visons des “éco-services” permettant de récupérer la donnée de manière automatique et transparente de l’utilisateur (après avoir récolté son accord). Concernant les déchets nous ne pouvons qu’être d’accord avec vous et nous considérons que pour permettre une réduction de la quantité de déchets, il faut, dans un premier temps, permettre aux usagers de trier leurs déchets (collecte sélective, compostage). Cette démarche s’accompagne évidemment d’un travail d’éducation et de prévention réalisé par les collectivités et que nous pourrons soutenir (communication, outils de pilotage) sans pour autant se substituer à eux.

extrakings | 9.09.11 à 01.51

je crois que le système emerge petit à petit mais que le partenariat magasins - recyclage va s’accentuer et que le système de collecte des déchets qui n’a guerre évolué devrait connaitre des évolution importante .
La mise en place de la redevance incitative couplée a des poubelles intelligente (ex système incitat ou eco molok a pesée individuelle et a identification RFid ) a identification rfid par foyer permet de s’affranchir du bac individuel non viable en habitat collectif et plus efficace que les sacs pré payés en mairie .

Les grandes surface pourraient inciter au recyclage en mettant en place des automates de recyclage (type betty box - tomra ) favoriser les réduction sur les produits eco responsable ( cradle to cradle /vente en vrac /produits locaux)

Pour le domaine des transport cela semble illusoire de mettre en place un tel système sans prévoir un dispositif incitatif tel que le péage urbain avec un système de parkings autolib /velib /transports en commun (ex le prix du parking donne droit d’utiliser les lignes du transport en commun toute la journée ) en périphérie des villes

nicolas Tronchon | 12.09.11 à 10.24

Bonjour à tous, je note avec intérêt l’ensemble de ses commentaires, comme nous sommes cité dans le sliens de ce post (TransWay) je viens mettre mon grain de sel :-)
En gros je crois pour reprendre les commentaires de Laurent qu’il faut mixer “automatique” et “déclaratif”, en tous cas l’essentiel est de faire simple pour l’utilisateur (c’est le plus important)…
Dans notre cas, nous avons commencé par du declaratif simplifié (façon foursquare avec un simple Checking de trajet)… Je pense surtout que l’action faite par l’utilisateur doit lui apporter un service si l’on souhaite qu’un effort soit fait (la recompense ne suffit pas)…
Dans notre cas nous avons privilégié deux pistes :
1/ Le checking de trajet permet d’éditer sa feuille de frais “deplacement” et son bilan CO2 tous les mois
2/ la publication de son trajet permet de retrouver ses amis, famille sur son trajet…
Plusieurs solutions commencent à arriver dans les transports permettant de suivre le comportement d’une personne pendant son déplacement (le mobile) et de lui faire des propositions de mobilité alternatives pendant celui-ci, je pense que ces solutions sont adaptées outre atlantique, le mode “tracking” même vertueux risque d’être difficile à “passer” auprès des utilisateurs “latin”… Nous avons de notre côté http://www.gotoo.fr privilégié le declaratif individuel l’anonymisation couplé au raccordement au systèmes de transport publics.
Voilà, n’hésitez pas à consulter nos solutions et vous comprendrez !
Nicolas Tronchon

WATT IS IT | 3.10.11 à 18.33

Bonjour à tous,

Il ne manquait plus que WATT IS IT aux commentaires pour que le post soit complet!

Nos systèmes sont différents mais notre objectif est commun: inviter le grand public à une consommation responsable.

WATT IS IT met en place une monnaie éco-responsable agréée BCE (1 Watt =0,10€), nous sommes la première banque centrale verte.

Le principe est simple:

1- Vous allez chez nos partenaires
2- Vous gagnez des Watts
3- Vous utilisez vos Watts lors de vos prochains achats

Pour éviter aux internautes le déclaratif, nous mettons en place chez nos partenaires le moyen de paiement WATT IS IT, que vous pourrez découvrir chez Marcel Green, e-citizen, Natura Box et de nombreux autres partenaires. Vous pourrez aussi gagnez des Watts en recyclant vos téléphones chez Magic Recycle …

Vous pouvez découvrir WATT IS IT sur http://www.wattisit.com … en ce moment 50 Watts sont offerts lors de votre inscription.

A très bientôt

Toute l’équipe de WATT IS IT

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

terms de 28456 :
  • 11 : category Déchets
  • 431 : post_tag emballage
  • 438 : post_tag Déchets
  • 614 : post_tag collecte
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 911 : post_tag Paris
  • 1038 : post_tag redevance incitative
  • 1039 : post_tag tri sélectif

0,11,431,438,614,830,911,1038,1039 select object_id,min(post_status), count(term_taxonomy_id) as nbr from wp_term_relationships,wp_posts where wp_posts.ID=object_id and object_id<>28456 and post_status='publish' and term_taxonomy_id in (0,11,431,438,614,830,911,1038,1039) group by object_id order by nbr desc, post_modified desc res : id=38705 nbr=4 terms de 38705 :
  • 11 : category Déchets
  • 159 : post_tag recyclage
  • 431 : post_tag emballage
  • 438 : post_tag Déchets
  • 543 : category Brève
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 1029 : post_tag matériau
  • 1084 : post_tag tri des déchets
  • 1140 : post_tag eco-emballages

id=24442 nbr=4 terms de 24442 :
  • 11 : category Déchets
  • 431 : post_tag emballage
  • 438 : post_tag Déchets
  • 543 : category Brève
  • 830 : post_tag recyclage de déchets

id=41659 nbr=3 terms de 41659 :
  • 11 : category Déchets
  • 249 : post_tag déchets industriels
  • 438 : post_tag Déchets
  • 539 : category Vidéo
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 1084 : post_tag tri des déchets
  • 1374 : post_tag WebTV Tour Alsace

id=42407 nbr=3 terms de 42407 :
  • 11 : category Déchets
  • 123 : category Tribune
  • 159 : post_tag recyclage
  • 438 : post_tag Déchets
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 881 : post_tag Suisse
  • 1410 : post_tag Genève

id=39244 nbr=3 terms de 39244 :
  • 11 : category Déchets
  • 33 : post_tag valorisation des déchets
  • 159 : post_tag recyclage
  • 438 : post_tag Déchets
  • 602 : post_tag Chine
  • 751 : post_tag Veolia
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 874 : post_tag ubifrance
  • 954 : post_tag GDF Suez
  • 1005 : post_tag Sita
  • 1298 : post_tag UbiFrance Chine

id=37588 nbr=3 terms de 37588 :
  • 11 : category Déchets
  • 159 : post_tag recyclage
  • 543 : category Brève
  • 614 : post_tag collecte
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 1084 : post_tag tri des déchets

id=36034 nbr=3 terms de 36034 :
  • 11 : category Déchets
  • 43 : post_tag éco-innovations
  • 434 : post_tag éco-design
  • 543 : category Brève
  • 614 : post_tag collecte
  • 624 : post_tag janus
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 1084 : post_tag tri des déchets

id=37062 nbr=3 terms de 37062 :
  • 11 : category Déchets
  • 33 : post_tag valorisation des déchets
  • 434 : post_tag éco-design
  • 435 : post_tag éco-conception
  • 438 : post_tag Déchets
  • 543 : category Brève
  • 830 : post_tag recyclage de déchets

id=36718 nbr=3 terms de 36718 :
  • 11 : category Déchets
  • 159 : post_tag recyclage
  • 431 : post_tag emballage
  • 543 : category Brève
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 1084 : post_tag tri des déchets
  • 1140 : post_tag eco-emballages

id=33198 nbr=3 terms de 33198 :
  • 11 : category Déchets
  • 159 : post_tag recyclage
  • 235 : post_tag start-up
  • 438 : post_tag Déchets
  • 539 : category Vidéo
  • 830 : post_tag recyclage de déchets
  • 1084 : post_tag tri des déchets

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

En direct de notre chaîne Smart City

11.10.16 | ABB mise sur l’électrique pour améliorer l’efficacité énergétique des bateaux

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Pollutec 2016
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 - Lyon