Vendredi 17 septembre 2021

Eolien offshore : « La stratégie d’EDF EN était la bonne et n’a laissé que peu de place aux autres »

Eolien | 1 réaction

par Olivier Barrellier | Cleantech Republic | 24.04.12

eolienoffshore

Un véritable feuilleton ! Après quelques ratés au démarrage, l’appel d’offre éolien offshore n’a pas manqué d’alimenter les rumeurs avant que ses résultats n’apportent leur lot de réactions. Des vainqueurs heureux, des perdant déçus, quelques coups de gueule… Cleantech Republic a souhaité recueillir le point de vue à froid d’un spécialiste du secteur, sur cet appel d’offres tant commenté, mais surtout sur les prochaines étapes du projet. Philippe Gouverneur, président d’ENR Conseil et de la commission offshore de la SER-FEE (Syndicat des Energies Renouvelables - France Energie Eolienne) nous livre son point de vue.

Cleantech Republic : Que pensez vous des résultats de l’appel d’offres ?

Philippe Gouverneur

Philippe Gouverneur

Philippe Gouverneur : La stratégie d’EDF EN, qui consistait à s’allier aux développeurs ayant déjà travaillé sur les sites choisis, était la bonne et n’a laissé que peu de place aux autres. Iberdrola aussi a bien joué, car il fallait du courage pour répondre à cet appel d’offre un peu hostile aux étrangers.

« Hostile aux étrangers »… C’est-à-dire ?

Les critères de sélection étaient très protectionnistes, à la limite même d’être attaquables juridiquement, mais ils ont parfaitement fonctionné dans le sens voulu par le gouvernement puisque l’on retrouve une grande proportion de sociétés françaises chez les vainqueurs. Cependant, ces critères m’ont paru relativement équilibrés pour une première vague, car il faut bien initier la filière. Certains turbiniers étrangers estiment que le critère de prix (ndlr : 40%) aurait pu être plus fort, mais avec ses 20%, le critère environnement faisait déjà office de parent pauvre pour un projet « Grenelle » ! En revanche, il me semble que pour les prochains appels d’offres, le critère industriel et social devrait être revu à la baisse, au bénéfice du prix : un mégawatt heure autour de 200 € n’est acceptable que pour lancer la machine. Une division par deux de ce tarif me semble être une ambition nécessaire et réaliste sur le long terme, disons entre 2025 et 2035.

Que vous inspire l’échec du consortium GDF-Suez / Vinci / CDC Infrastructure, qui était pourtant le seul candidat en lice pour le site du Tréport ?

D’abord que leur idée, telle que je l’ai comprise, de traiter un parc éolien en mer un peu comme une concession, avec d’un côté un propriétaire des installations d’infrastructure, et de l’autre un exploitant, ne me semble pas mauvaise a priori. Ensuite, qu’ils ont peut-être péché en surestimant les risques, et donc in fine les tarifs de leur énergie ; à moins qu’ils n’aient au contraire vu juste, et que la période de levée des risques ne révèlent que les autres projets ont été trop optimistes… Enfin, que la zone du Tréport était de toute façon compliquée d’un point de vue politique car il y a beaucoup d’oppositions locales à l’éolien.

Vous craignez donc des déconvenues lors des 18 mois de la phase de levée des risques ?

Il y a en effet deux éléments majeurs qui restent à étudier par les vainqueurs. D’abord le volume de production, qui nécessitera des études de vent plus poussées, et qui impacte directement les recettes. Puis la géologie qui peut tout à fait réserver des surprises très coûteuses en investissement malgré les premières analyses et les expériences précédentes des consortiums.

Peut-on parler d’une « exception française » ?

Non, mais des particularités, oui. En Manche, les marées sont de grandes amplitudes et les courants très forts. De plus, il suffit de regarder les falaises du Pays de Caux pour voir le sandwich silex-calcaire et imaginer les difficultés techniques à s’accrocher dans ces sous-sols. D’ailleurs EDF EN et Dong Energy ont déjà commencé à évoquer l’utilisation de fondations monopieux ou gravitaires, à la place des jackets initialement prévus, après avoir découverts des résultats de carottages contraires aux données existantes de la littérature scientifique. Quant à la Bretagne, les fonds y sont non seulement accidentés, mais surtout durs, voire granitiques, ce qui augure certainement des difficultés de forage et d’enfouissement. Autre « particularité », la mise en place de postes en mer conjoints avec RTE (ndr : Réseau de Transport d’Electricité) est une nouveauté, dont ni les délais de réalisation, ni les coûts ne sont connus à ce jour. Pas facile de monter un business plan et un planning industriel dans ces conditions !

Vous êtes bien pessimiste…

Plutôt réaliste. Je n’ai jamais cru, ni aux coûts annoncés, ni aux délais promis, ni au productible espéré. Qui plus est si les opposants habituels à ces projets se lancent comme ils l’ont annoncé, dans « tous les combats juridiques possibles ». Je suis même plutôt optimiste pour l’avenir de l’éolien en mer, qui pourrait se tenir plus loin, dans la zone économique exclusive, et pourquoi pas avec des installations flottantes. Tout ça est passionnant, mais il ne faut pas trainer. Visons 2020 !

Source photo : Andjohan / Flickr / LesEchos.fr

Bio express

Philippe Gouverneur est également l’auteur, avec la collaboration de Françoise Jouet, du livre « Les éoliennes en mer. Questions-réponses » éditions Le Cherche Midi, 2012. Il a également dirigé Enertrag France, au sein de laquelle il a participé au projet « côte d’Albâtre », première tentative d’implanter un parc éolien offshore en France initiée en 2002 et toujours en projet.

Sur le même thème : , , , , , , , , ,

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

terms de 35231 :
  • 5 : category Eolien
  • 229 : post_tag grenelle
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 634 : post_tag EDF Energies Nouvelles
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 893 : post_tag SER
  • 930 : post_tag RTE
  • 954 : post_tag GDF Suez
  • 956 : post_tag Vinci
  • 1122 : post_tag Iberdrola
  • 1190 : post_tag appel d'offres

0,5,229,385,634,649,893,930,954,956,1122,1190 select object_id,min(post_status), count(term_taxonomy_id) as nbr from wp_term_relationships,wp_posts where wp_posts.ID=object_id and object_id<>35231 and post_status='publish' and term_taxonomy_id in (0,5,229,385,634,649,893,930,954,956,1122,1190) group by object_id order by nbr desc, post_modified desc res : id=34766 nbr=7 terms de 34766 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 607 : post_tag edf
  • 634 : post_tag EDF Energies Nouvelles
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 898 : post_tag Alstom
  • 954 : post_tag GDF Suez
  • 955 : post_tag Areva
  • 1034 : post_tag CRE
  • 1073 : post_tag présidentielle
  • 1122 : post_tag Iberdrola
  • 1190 : post_tag appel d'offres

id=34912 nbr=6 terms de 34912 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 568 : post_tag gouvernement
  • 634 : post_tag EDF Energies Nouvelles
  • 898 : post_tag Alstom
  • 954 : post_tag GDF Suez
  • 955 : post_tag Areva
  • 1009 : post_tag Eric Besson
  • 1017 : post_tag ministère de l'Industrie
  • 1122 : post_tag Iberdrola
  • 1190 : post_tag appel d'offres

id=36261 nbr=5 terms de 36261 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 634 : post_tag EDF Energies Nouvelles
  • 898 : post_tag Alstom
  • 955 : post_tag Areva
  • 1122 : post_tag Iberdrola
  • 1190 : post_tag appel d'offres
  • 1232 : post_tag Tecnip

id=35552 nbr=5 terms de 35552 :
  • 5 : category Eolien
  • 42 : post_tag éco-industries
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 276 : post_tag éolienne
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 595 : post_tag industriel
  • 634 : post_tag EDF Energies Nouvelles
  • 898 : post_tag Alstom
  • 955 : post_tag Areva
  • 1122 : post_tag Iberdrola
  • 1190 : post_tag appel d'offres

id=34610 nbr=5 terms de 34610 :
  • 5 : category Eolien
  • 66 : post_tag Emploi
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 954 : post_tag GDF Suez
  • 955 : post_tag Areva
  • 956 : post_tag Vinci
  • 1173 : post_tag Normandie

id=32660 nbr=5 terms de 32660 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 607 : post_tag edf
  • 791 : post_tag siemens
  • 898 : post_tag Alstom
  • 954 : post_tag GDF Suez
  • 955 : post_tag Areva
  • 956 : post_tag Vinci
  • 1034 : post_tag CRE
  • 1122 : post_tag Iberdrola

id=31626 nbr=5 terms de 31626 :
  • 5 : category Eolien
  • 143 : post_tag Eolien
  • 251 : post_tag grenelle 2
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 509 : post_tag éoliennes
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 811 : post_tag éolien terrestre
  • 893 : post_tag SER
  • 930 : post_tag RTE

id=25905 nbr=5 terms de 25905 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 733 : post_tag emploi dans l'éolien
  • 754 : post_tag centrale éolienne
  • 954 : post_tag GDF Suez
  • 955 : post_tag Areva
  • 956 : post_tag Vinci

id=39580 nbr=4 terms de 39580 :
  • 5 : category Eolien
  • 60 : post_tag énergies renouvelables
  • 100 : post_tag consommation d'énergie
  • 509 : post_tag éoliennes
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 893 : post_tag SER
  • 930 : post_tag RTE

id=39392 nbr=4 terms de 39392 :
  • 5 : category Eolien
  • 385 : post_tag éolien offshore
  • 543 : category Brève
  • 649 : post_tag parc éolien
  • 893 : post_tag SER
  • 955 : post_tag Areva

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

En direct de notre chaîne Smart City

11.10.16 | ABB mise sur l’électrique pour améliorer l’efficacité énergétique des bateaux

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Pollutec 2016
Du 29 novembre au 2 décembre 2016 - Lyon