Vendredi 1 août 2014

Dix raisons de penser que l’éclairage LED est une solution d’éclairage durable pour l’avenir

Efficacité énergétique | 8 réactions

par Ludovic Leroy | 05.02.13

dialight-tribune

Estimé plus sécurisant, plus efficace et moins coûteux que les autres types de lampes, l’éclairage à LED connait un succès croissant depuis quelques années. Responsable des ventes de Dialight en France, Ludovic Leroy liste – dans une Tribune d’expert – les dix raisons qui font, selon lui, de cette forme d’éclairage une solution durable pour l’avenir.

Ludovic Leroy

Ludovic Leroy

1. La hausse du prix de l’énergie. L’énergie se raréfie partout dans le monde et les prix montent. L’urbanisation croissante, la pression sur la consommation de CO2 et la prudence sur le nucléaire après Fukushima y contribuent. Or les LED consomment moins.

2. La fin des ampoules à incandescence. Inchangées depuis les années 1880, les ampoules à incandescence sont désormais bannies par les différents pays à travers le monde. L’Europe, les Etats-Unis, le Brésil et maintenant la Chine ont banni ces ampoules et les halogènes basse tension sont sur le même chemin.

3. Des règles de construction et d’éclairage plus respectueuses de l’environnement. L’Union Européenne aimerait que la consommation énergétique des bâtiments tende vers zéro. D’autre part, la pollution lumineuse fait débat : si à la fin des années 1990, peu de gens s’intéressaient au problème de l’observation des étoiles gênée par la pollution lumineuse, cela devient une préoccupation grandissante grâce aux campagnes pour un ciel sombre. Les LED permettent un éclairage ciblé.

4. Un éclairage de plus en plus automatisé. Avec son lot d’innovations -  notamment dans les technologies sans fil et micro-ondes - et avec le protocole Dali, l’éclairage peut être programmé. De nos jours, la mode est aux espaces vitrés pour laisser pénétrer la lumière naturelle : l’éclairage doit venir en complément et de manière progressive, d’où un besoin de programmation et de variation de l’intensité. Autre exemple, dans les rues, au lieu de décider des heures où l’éclairage est soit éteint, soit allumé, les municipalités adoptent des contrôleurs intelligents pour adapter l’éclairage à la luminosité extérieure.

5. Un éclairage plus respectueux de l’homme. La lumière dynamise l’être humain alors qu’une mauvaise luminosité est contreproductive. L’éclairage LED permet de faire varier la couleur et l’intensité de l’éclairage tout au long de la journée pour s’adapter à notre rythme circadien. D’autre part, des études scientifiques menées durant plusieurs années*  ont montré que des problèmes de santé physiques pouvaient être liés à un mauvais éclairage sur le lieu de travail, allant de la fatigue oculaire, des migraines et des maux de tête jusqu’à un état léthargique, d’irritabilité ou de faible concentration. Or les travailleurs fatigués commettent plus d’erreurs, ont plus d’accidents, sont moins motivés et plus sujets au stress et à la mauvaise humeur au travail.

6. Une plus grande conscience du pouvoir de la lumière. Si l’éclairage n’était pas une préoccupation de la génération précédente,  les choses ont changé et il y a une prise de conscience de son impact sur l’image extérieure que procure tel ou tel éclairage de l’entreprise.

7. L’accélération de la miniaturisation. Même si elle a toujours été présente dans l’éclairage, la miniaturisation s’accélère avec la LED, dont la taille peut avoisiner celle d’une tête d’allumette. La petite taille des LED, leur longue durée de vie et le peu de maintenance nécessaire font que l’on peut repenser l’emplacement des sources de lumière, pour adopter de nouveaux endroits. Il est ainsi désormais possible de placer des éclairages sur des rampes pour illuminer uniquement où c’est nécessaire. D’ailleurs, les entreprises recherchent davantage des solutions d’éclairage et s’adressent à des spécialistes du domaine qui proposent des solutions complètes, avec outils de programmation. Les éclairages apparaissent sous de nouvelles formes, les LED permettant toutes les fantaisies.

8. Une efficacité exceptionnelle. Atteignant déjà plus de 100 lumens/Watt,  les LED dépasseront bientôt une efficacité de 200 lumens/Watts.

9. Un marché sur lequel les cartes sont redistribuées. L’arrivée des LED a fait rentrer de nouveaux acteurs sur le marché de l’éclairage (Toshiba, Samsung, Cree). Ils remettent aujourd’hui en cause l’hégémonie et les méthodes des trois géants historiques (Philips, Osram et GE). Ainsi, on note un raccourcissement des cycles de production. Les traditionnels deux ans d’écart entre deux générations de lampes n’existent désormais plus. Autres phénomène constaté : les experts en éclairage intègrent désormais les équipes de design. Leur influence est donc croissante et ils interviennent dès le départ de la conception des éclairages. Enfin, la chaîne d’approvisionnement est également en voie de mutation. Les fabricants et importateurs boudent de plus en plus la chaîne de distribution traditionnelle - avec les spécialistes, les grossistes et les installateurs -  pour passer à la vente en direct.

10. La chute des prix des LED. En encourageant sa production par des allègements fiscaux et en créant des zones franches pour les usines, le gouvernement chinois a provoqué une surcapacité de production de LED qui fait chuter les prix.

* Lindner & Kropf, 1993; Stone, 1992;Veitch et al., 1993; Veitch & Gifford, 1996

Sur le même thème : , ,

Vos réactions

nrico | 6.02.13 à 10.14

Bonjour,

Je suis un adepte de l’économie d’énergie, cela fait quelques déjà quelques années que je me suis équipé d’ampoules basse consommation et autre éclairage à LEDs.
Bilan: pas économique du tout pour mon porte monaie!
Cause: durée de vie trés courte, pas plus que des lampes classiques, voir même moins. Vu le prix d’achat ça passe mal. Electronicien de metier, j’ai démonté ces ampoules, toutes on le même point faible! Un composant sous dimensionné, calculé pour que la durée de vie ne soit pas trop longue. Un scandale par rapport à ce qui est annoncé sur les emballages. Cela arrive évidemment après la durée de garantie légale, donc pas de remboursement, et les constructeurs font la sourde oreille. C’est de l’arnaque, j’en suis décu.

irisyak | 6.02.13 à 16.21

Je pense la même chose que “nrico”.
J’ai suivi le même parcours. J’en finis par regretter les ampoules à filament!

mohamed dahmane mustapha | 6.02.13 à 19.29

sa me fait un grand pli-sire de voire le monde de la LED la majorité de mes client qui a je proposé pour faire des installation de l’éclairage son satisfait même je fait plusieurs installation et décoration avec des LED alors merci pour cette commentaire qui nous fait encouragé pour avancé

Universal Led | 7.02.13 à 02.12

Faut-il faire le procès à une technologie de pointe et purement d’avenir!
Comme dans tout produit, il y a le bas de gamme que l’on trouve généralement en GSB et grandes surfaces (Xan…) ou autres bas de gamme sans contrôle ni norme.
Il y a aussi des gros faiseurs et autres établissements sérieux qui fournissent de la qualité.
Le LED doit aussi être conseillé ou installé par un spécialiste qui saura aussi vous aiguiller pour éviter de fragiliser ce produit qui est sensible car constitué avec de l’électronique.

Merci de ne pas incriminer une technologie de pointe sous prétexte d’avoir été victime d’un produit de piètre qualité… ou mal utilisé.

Olivier

CPasGagné | 7.02.13 à 10.08

Une efficacité exceptionnelle!
Je n’ai pas encore vu de LEDs dépassant 100 lumens/Watt, à part dans la presse,si vous avez des adresses, je suis preneur. Dans les faits, elles atteignent environ 85 lms/Watt et encore, bien peu de magasins les proposent. En tout cas certainement pas les Xanlite vendues chez Casto, c’est ce qu’on fait de pire.
Pour le moment, les éclairage fluorescents restent globalement les plus performants.

French American Newsletter #55, February 14th, 2013 » The Science Office | 15.02.13 à 02.18

[...] reasons to think LED lighting is a durable solution for the [...]

decoene | 29.03.13 à 17.16

Petite explication technique! si vous mettez des LED chez vous il ne faut pas juste changer l’ampoule! La LED est faite pour un fonctionnement sur du continue et notre réseau est en alternatif. Il faut rajouter un convertisseur adapté à la puissance necessaire. Il faut bien choisir sa LED car la qualité ca se paye et ce qui se trouve sur le marché aujourd’hui pour les particuliers sont généralement du bas de gamme. De plus, une LED dégage beaucoup de chaleur, il faut donc vérifier qu’elle puisse “respirer” pour que la chaleur se diffuse.

Leds Discount | 11.12.13 à 18.13

Bravo pour votre article qui est le plus complet que j’ai trouvé à ce jour car je m’intéresse au sujet en tant que E-commerçant.
Je vais largement partager cette information.

Partagez, réagissez, complétez, polémiquez ! Avec respect...

 

terms de 40065 :
  • 56 : post_tag led
  • 123 : category Tribune
  • 166 : post_tag éclairage
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 1213 : post_tag industrie

0,56,123,166,309,1213 select object_id,min(post_status), count(term_taxonomy_id) as nbr from wp_term_relationships,wp_posts where wp_posts.ID=object_id and object_id<>40065 and post_status='publish' and term_taxonomy_id in (0,56,123,166,309,1213) group by object_id order by nbr desc, post_modified desc res : id=38195 nbr=5 terms de 38195 :
  • 56 : post_tag led
  • 123 : category Tribune
  • 166 : post_tag éclairage
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 1213 : post_tag industrie

id=37142 nbr=4 terms de 37142 :
  • 56 : post_tag led
  • 123 : category Tribune
  • 166 : post_tag éclairage
  • 167 : post_tag ampoule basse-consommation
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 577 : post_tag bâtiment basse consommation

id=35394 nbr=4 terms de 35394 :
  • 56 : post_tag led
  • 123 : category Tribune
  • 166 : post_tag éclairage
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 577 : post_tag bâtiment basse consommation

id=42653 nbr=3 terms de 42653 :
  • 46 : post_tag efficacité énergétique
  • 123 : category Tribune
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 985 : post_tag CEE
  • 1213 : post_tag industrie
  • 1418 : post_tag chaudières
  • 1419 : post_tag obligés

id=42137 nbr=3 terms de 42137 :
  • 46 : post_tag efficacité énergétique
  • 123 : category Tribune
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 985 : post_tag CEE
  • 1213 : post_tag industrie

id=41036 nbr=3 terms de 41036 :
  • 46 : post_tag efficacité énergétique
  • 123 : category Tribune
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 972 : post_tag Commission Européenne
  • 1213 : post_tag industrie

id=40387 nbr=3 terms de 40387 :
  • 55 : post_tag éclairage public
  • 56 : post_tag led
  • 166 : post_tag éclairage
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 689 : post_tag Philips
  • 922 : post_tag Soitec
  • 1251 : post_tag RATP

id=38804 nbr=3 terms de 38804 :
  • 46 : post_tag efficacité énergétique
  • 123 : category Tribune
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 595 : post_tag industriel
  • 730 : post_tag agroalimentaire
  • 878 : post_tag Energie
  • 1213 : post_tag industrie

id=37288 nbr=3 terms de 37288 :
  • 46 : post_tag efficacité énergétique
  • 56 : post_tag led
  • 100 : post_tag consommation d'énergie
  • 166 : post_tag éclairage
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 543 : category Brève
  • 1190 : post_tag appel d'offres
  • 1251 : post_tag RATP

id=36682 nbr=3 terms de 36682 :
  • 55 : post_tag éclairage public
  • 56 : post_tag led
  • 166 : post_tag éclairage
  • 309 : category Efficacité énergétique
  • 493 : post_tag lampe basse-consommation
  • 543 : category Brève
  • 626 : post_tag luminaires

Les partenaires cleantech sur GreenVivo.com

La TV des éco-innovateurs

23.10.13 | Le Syndicat des Eaux d’Île-de-France déploie la télérelève pour ses 540 000 compteurs

Toutes les vidéos

Agenda Cleantech

Les immeubles verts répondent-ils aux modes de travail de demain ?
10 Juillet 2014 - Paris

Exposition Wave
10 septembre au 5 octobre 2014 - Paris

Salon Pollutec
2 au 5 décembre 2014 - Lyon